Trouble glande surrénale provoque déficit en hormone de

Un peu de respect maladies ni grade ni espèces.

Tel est le cas de la maladie d’Addison, un trouble de la glande surrénale qui peut frapper n’importe quelle race de chien et une race d’humains, y compris l’ancien président américain John F. Kennedy. En cas de maladie d’Addison, la glande surrénale ne produit pas suffisamment d’hormones stéroïdes, en particulier deux classes appelées glucocorticoïdes et minéralocorticoïdes. La maladie elle-même est nommé d’après le médecin britannique Dr Addison Thomas, qui le premier a reconnu et a écrit sur le problème en 1855.

La glande surrénale est situé juste en face du rein. Le centre de la glande qu’on appelle la moelle, tandis que la zone extérieure est le cortex. Les deux secteurs produisent des hormones, mais la maladie d’Addison implique hormones produites uniquement par le cortex. Ils sont connus comme les corticostéroïdes, à leur tour, sont les hormones utilisées par des personnes et des animaux physiologiquement à faire face au stress.

En canines, les animaux les plus touchés sont les jeunes chiennes qui ont entre quatre et cinq ans. Les premiers symptômes sont bénins et comprennent généralement l’apathie, des vomissements, une faiblesse musculaire, articulaire et / ou des douleurs musculaires, perte de poids et la diarrhée. Parfois, le chien peut envie d’aliments salés (en raison d’une perte excessive de sodium). D’autres maladies sont souvent soupçonnées d’abord, ce qui signifie la plupart des animaux ne sont pas correctement diagnostiqués jusqu’à ce qu’ils atteignent un état connu comme une crise d’Addison. Cette crise se traduit par l’animal en état de choc, puisque ses systèmes digestifs et circulatoires n’ont pas les hormones dont ils ont besoin pour aider le corps à s’adapter au stress. Lorsque cela se produit sucre dans le sang du chien peut tomber à des niveaux dangereusement bas, tandis que dans le même temps ses taux de potassium monter en flèche, ce qui perturbe le rythme cardiaque. Si elle n’est pas traitée immédiatement, les chiens en proie à une crise d’Addison ne survivent pas.

Dans certains cas, la maladie d’Addison peut produire des symptômes inhabituels, comme des convulsions ou vomissements sévères (causé par des spasmes de l’œsophage), qui sont souvent difficiles à identifier. En fait, en raison de sa capacité à produire des symptômes de nombreux autres troubles, la maladie d’Addison est connu dans les milieux médicaux comme le grand imitateur. La maladie ne semble pas être transmis génétiquement. Toutefois, les chiennes atteintes de la maladie d’Addison devraient pas être élevés, car leur déséquilibre hormonal rend la grossesse très dangereux pour leur santé.

La principale cause de cette maladie n’est pas encore connue, mais peut parfois apparaître comme le résultat de dommages causés par les deux médicaments qui perturbent la fonction surrénalienne (Ketoconazole et Lysodren). Un diagnostic définitif est fait par des tests sanguins et un examen appelé test stimulation à l’ACTH. Dans cet examen de l’animal reçoit une dose d’ACTH, qui est l’hormone hypophysaire responsable de la libération des corticostéroïdes lorsque le corps est soumis à un stress. Chez les animaux normaux le niveau de cortisol, l’hormone va augmenter en réponse à l’ACTH. Chez les chiens atteints de la maladie d’Addison, ils n’ont pas de corticostéroïdes, de sorte que leur taux de cortisol ne peut pas augmenter.

Bien que difficile à diagnostiquer et parfois fatales, les bonnes nouvelles sont que les symptômes de la maladie d’Addison peut normalement être très bien géré grâce à la thérapie hormonale quotidienne de corticoïdes, même lorsque la cause sous-jacente n’est pas connue.
Maladie d’Addison, problèmes de santé, santé, cancer, troubles divers

Problèmes courants conduisant à l’avortement Dans Chevaux
Histiocytose maligne
Cardiomyopathie féline
Mastocytome
Trouble rare du cerveau agit sur l’équilibre chiens, de la coordination
Gastrite
Phosphofructokinase carence: Mettre le printemps Retour à l’étape de votre chien
La séborrhée: La maladie de la peau les plus compliqués
Condyle huméral médial
Mutations génétiques conduire à des défauts de la cornée Canine
Dermatite folliculaire un problème de peau Annoying

Leave a Reply